Et maintenant ?

Le Syndicat de Champlain procédera donc par étapes. D’abord, nous solliciterons, dès les prochaines semaines, des rencontres avec les ressources humaines et les directions générales des commissions scolaires des Patriotes, Marie-Victorin et de la Vallée-des-Tisserands pour leur faire part du constat de la situation à partir, notamment, des résultats du présent sondage, du bilan des déclarations santé et sécurité (registres et constats) que nous recevons au Syndicat et du cumulatif des expériences des dernières années.

Puis, nous demanderons à l’employeur ce qu’il compte faire, dès maintenant, pour assumer ses responsabilités et s’assurer de remédier à la situation.

Ce faisant, nous leur ferons aussi part de la façon dont le Syndicat de Champlain entend traiter ces situations à compter de la rentrée scolaire 2018-2019 et nous établirons clairement que ce sera maintenant tolérance zéro en matière de santé et de sécurité au travail.

Enfin, une nouvelle procédure d’intervention a été élaborée au cours des derniers mois, fruit d’un travail de collaboration entre les différentes sections, ressources et services du Syndicat de Champlain. Désormais, peu importe la commission scolaire, toutes les situations dénoncées qui toucheront la santé et la sécurité du travail seront traitées de la même façon, de façon à maximiser l’efficacité d’intervention.

D’ici la fin de l’année, le Syndicat travaillera avec les personnes déléguées d’établissement pour assurer le suivi de ce type de dossier selon cette procédure. Le Comité santé et sécurité du travail du Syndicat sera également mis au jeu.

Nous n’en sommes qu’à la première année du plan triennal adopté au dernier Congrès et déjà, dès septembre prochain, nous serons prêts à agir concrètement et efficacement sur le terrain.

Interpellons notre employeur, dénonçons les situations à risque ! Il a la responsabilité d’agir.

Le Syndicat de Champlain veillera à ce qu’il le fasse !