« Mon directeur m’a engueulée au téléphone, car il croyait que je l’avais exclu intentionnellement d’un envoi de relecture de compte rendu de réunion. Il était hors de lui, m’a tenu des propos durs, agressifs et menaçants et m’a prêté des intentions. Je ne pouvais pas placer un mot, je n’ai jamais pu m’expliquer. J’étais abasourdie, car en aucun temps je voulais mal faire et personne ne mérite ce traitement. »