« Pendant que les élèves prennent leur collation, Arthur saisit la jambe d’un élève. J’interviens rapidement. Je fais appel à la TES. L’élève se désorganise. Il court dans la classe, commence à tirer les chaises des élèves. Les enfants ont peur, comme à chaque crise de cet élève. Je dois saisir l’élève pour le sortir de la classe. Il me donne de nombreux coups de pied et tente de me mordre. Je n’ai pas pu continuer mon enseignement, les élèves étaient trop perturbés. »